mesures d'accessibilité pour personnes sourdes ou malentendantes

personnes sourdes: la Langue des signes Française

La langue des signes est une langue gestuelle qui permet aux personnes qui l’ont apprise de communiquer de manière non-orale. Elle est produite par les mouvements des mains, du visage et du corps dans son ensemble et assure toutes les fonctions remplies par les langues orales. La langue des signes n’est pas universelle, chaque communauté linguistique possède la sienne, dotée de sa propre grammaire et syntaxe. Cependant, la structure grammaticale est pratiquement la même dans le monde entier. La langue naturelle des sourds de Suisse romande est la langue des signes française (LSF).

visites en LSF

Les visites en LSF sont données directement en LSF par une ou guide pour le seul public sourd. Il existe des visites en LSF d’expositions temporaires, des collections permanentes des musées, des sentiers culturels ou d’autres parcours temporaires thématiques. Certaines sont proposées à dates fixes, d'autres le sont sur demande.

spectacles ou contes interprétés en LSF

L’interprétation en langue des signes (LSF) permet une interprétation simultanée d’une pièce ou d’un conte. La présence de l’interprète est pensée afin de ne pas perturber le spectacle. Souvent, la présence de l’interprète vient enrichir le spectacle d’un élément visuel supplémentaire, puisqu’il ou elle se situe sur scène, à proximité des comédiennes et comédiens, de la conteuse ou du conteur et peut modifier la scénographie.

encadrements en LSF

L’accueil et l’encadrement en LSF permettent d’approfondir un spectacle en donnant aux personnes sourdes, avant ou après un spectacle, des clés de compréhension complémentaires. Ces mesures de médiation peuvent prendre la forme d’un accueil, d’une visite des coulisses, d’une rencontre avec les comédiennes et comédiens ou d’autres personnes du théâtre ou encore de toute autre activité entourant le spectacle (bord de scène). L’encadrement est assuré par une personne qui accompagne le groupe en LSF et/ou interprète les propos extérieurs en LSF. Le spectacle lui-même peut, ou non, être traduit en LSF.

visites, conférences ou discours interprétés en LSF

Ces visites, conférences, ou discours lors de grands évènements sont donnés en langue française par une ou un guide ou par une oratrice ou un orateur et sont accompagnés d'une personne interprète qui traduit en direct les propos en LSF. Le public est mixte : composé de personnes handicapées et non handicapées sur le plan auditif.

vidéoguides en LSF

Un vidéoguide est une tablette tactile qui présente les œuvres à travers des vidéos. Les commentaires sont donnés en LSF et par des sous-titres adaptés en français. Le vidéoguide permet de visiter un musée, une exposition ou un parcours et de découvrir des œuvres en toute indépendance. Certains musées à Genève en proposent gratuitement. Pour certaines expositions ou parcours, les vidéos sont téléchargeables en ligne et permettent à chacun d’utiliser sa propre plateforme.

boucles magnétiques

Il s’agit d’un système d’aide à l’écoute pour les spectateurs malentendants porteurs d’un appareil auditif avec la position T. Constituée d’un fil de cuivre fonctionnant grâce à un système d’émission d’ondes électromagnétiques, la boucle magnétique peut être installée de manière permanente dans une salle de spectacle. La réception du son se fait directement dans l’appareil auditif et élimine ainsi les interférences des bruits avoisinants, pour autant que l’on se trouve à l’intérieur de la boucle magnétique. Plusieurs lieux à Genève en sont équipés, entièrement ou en partie, dont le Casino Théâtre, le Grand Théâtre, le Victoria Hall, les Cinémas du Grütli et l’auditorium du MEG. Il est conseillé de s’annoncer lors de la réservation afin de bénéficier de sièges adéquats et de s'assurer que les boucles soient activées.

et encore

autour des spectacles

Il existe souvent des dossiers pédagogiques préparés par les théâtres qui permettent de mieux saisir les enjeux des spectacles (théâtre, opéra). En outre, il est également parfois possible de se procurer les textes au préalable, afin de pouvoir approcher les œuvres à son rythme, seul/e ou avec aide. Pour cela, il est conseillé de prendre contact avec les théâtres directement (service de médiation), afin de voir quelles sont les possibilités offertes. La brochure Théâtre dans le texte met chaque année en lien la saison théâtrale à Genève avec les textes présents dans les collections des bibliothèques municipales.

expériences sensorielles

Différents procédés permettent de vivre des expériences avec une autre approche sensorielle. Par exemple, un concert donné dans une salle avec plancher vibrant, permet de ressentir les basses et ainsi de ressentir la musique par les vibrations. 

surtitrage ou sous-titrage

surtitrage ou sous-titrage collectif

Des spectacles sont proposés accompagnés d’un surtitrage (ou sous-titrage), spécialement adapté aux spectateurs sourds et malentendants, dans plusieurs théâtres genevois. Sur la base des textes originaux, une transcription est élaborée de manière à ce que les spectateurs puissent comprendre le spectacle tout en profitant du jeu d’acteurs à l’aide d’un écran qui projette les textes (dialogues, commentaires). Le surtitrage est destiné plus particulièrement aux personnes sourdes et malentendantes maîtrisant bien la lecture. À noter que plusieurs théâtres et cinémas proposent également des pièces ou films en langues étrangères accompagnées de sous-titres en français, mais qui ne sont pas spécifiquement adaptés au handicap. Il est conseiller de s’annoncer lors des réservations pour bénéficier des places adéquates pour la lecture.

vidéoguides surtitrés

Les vidéoguides peuvent disposer de sous-titres afin de découvrir de manière indépendante certaines expositions, collections des musées ou parcours.

surtitrage ou sous-titrage individuel

Des films sont proposés accompagnés d’un surtitrage ou sous-titrage, spécialement adapté aux spectateurs sourds et malentendants, à l'aide d'applications spécifiques: Regard neufs propose tout un catalogue de sous-titrage de films à télécharger via l'application mobile Starks lien vers la page de téléchargement. Le sous-titrage est lisible grâce à une paire de lunettes StarksGLASS connectées au téléphone. La personne sourde ou malentendante est ainsi la seule à voir le sous-titrage à l’aide de ce moyen. Nous n'avons pour l'instant pas eu d'information sur les moyens d'acquisition de ces lunettes (coût CHF 400.-). S'adresser directement à l'association Regards Neufs. Sur la base des textes originaux, une transcription est élaborée de manière à ce que les spectateurs puissent comprendre le film tout en profitant du jeu d’acteurs à l’aide d’un écran qui projette les textes (dialogues, commentaires). Le surtitrage est destiné plus particulièrement aux personnes sourdes et malentendantes maîtrisant bien la lecture. À noter que les cinémas proposent plusieurs films en langues étrangères accompagnées de sous-titres en français (sous-titrage collectif), mais qui ne sont pas spécifiquement adaptés au handicap.